Maliki et le crowdfunding

© Maliki – http://www.maliki.com

Bonjour à tous.

Une fois n’est pas coutume, je vais un peu m’éloigner dans cet article du sujet principal du site mais c’est pour la bonne cause et parce qu’ils ont besoin de tout notre (et votre) soutien… Ne vous en faites pas, des articles sont en préparation concernant les conclusions de Rétro MIA, Japan Expo, le dernier concert de la tournée européenne de Scandal, etc…
Bref ce ne sont pas les sujets qui manquent pour l’instant mais aujourd’hui je vais vous parler d’un sujet qui me tient à cœur, de quelqu’un qui fait son maximum, en passant par différents systèmes de crowdfunding, pour pouvoir vivre de sa passion : Maliki.

 

Présentation

Maliki est un personnage et auteur de BD française dont le style est très fortement influencé par les mangas, qui ont bercé son enfance tout comme pour la

plupart d’entre nous. Avant de poursuivre, je vous invite donc à découvrir son travail sur son blog. Elle est aidée dans sa tâche par Becky, son bras droit qui s’occupe de la mise en couleur ainsi que de tout ce qui concerne l’administratif,  la logistique, les contacts avec les fans, et tout le reste.

 Maliki existe depuis 2004. Ses strips sont disponibles gratuitement sur son blog, ce qui ne l’a pas empêchée de sortir, aux éditions Ankama, pas moins de 7 tomes et 1 artbook. Un huitième et dernier tome (Numéroté 7.2 car il sera la suite directe du 7.1, le dernier paru) est prévu pour 2017. En plus de ces BD, l’auteur a aussi sorti deux romans ainsi qu’un « One Shot » du nom de Hello Fucktopia dont je vous ai déjà parlé dans un article précédent.

© Maliki – http://www.maliki.com

Le mécénat

En juin dernier, Maliki s’est séparée de son éditeur car elle se rendait compte que sa situation n’était pas viable et qu’il ne lui restait qu’un maximum de 2 ans si la situation ne changeait pas. Elle est passée à un système de « mécénat » grâce au site Tipeee et n’a donc plus d’éditeur. Ses nouveaux strips continuent d’être disponibles gratuitement sur son site et ont repris un rythme régulier (tous les mardis soir) et les gens peuvent décider d’aider Maliki et Becky à vivre de leur travail en leur donnant un « tip » mensuel. Leur salaire est donc variable de mois en mois et dépend de la volonté des fans.
Je vous invite à lire ce strip pour avoir toutes les explications des raisons qui l’ont poussée à quitter son éditeur.

L’auto-édition

Le défi Tipeee étant réussi, il restait le test ultime : la parution d’un album physique, sans éditeur. Maliki et Becky se sont donc débrouillées à deux pour effectuer tout le travail nécessaire et proposer un album auto-édité.

Une campagne a donc été lancée sur Ulule pour essayer de sortir le « Maliki-Blog »,

un recueil auto-édité, financé par crowdfunding. Le défi était énorme, sachant que le contenu de ces 304 pages est disponible gratuitement sur le site de l’auteur. Un premier palier avait été fixé à 1000 précommandes, déterminant si le projet pourrait voir le jour ou non. Il aura fallu moins de 9h pour que ce palier soit atteint, une vitesse de financement exceptionnelle sur la plateforme de crowdfunding. En moins de 36h, les 2000 livres étaient déjà atteints. La campagne durera au total 3 semaines pour se terminer le 25 octobre (soit mardi prochain).

A l’heure où j’écris ces lignes, le palier des 5000 livres a été franchi et ils se dirigent vers le palier des 6000.

On remarquera qu’à chaque palier franchis, plutôt que d’augmenter leurs bénéfices au maximum, ils ont décidé de rajouter des goodies exclusifs pour tous les participants. Nous sommes ici clairement dans un cas qui fonctionne d’artiste qui se bat pour vivre décemment de son métier tout en soignant bien ses fans.

Les soutenir

Il faut donc essayer de les soutenir au maximum. Pour montrer que ça fonctionne, leur montrer qu’ils ont bien fait de prendre cette décision, en espérant qu’elle puisse servir d’exemple et de tremplin à d’autres auteurs et pour enfin répondre à la question de Pierre Desproges « L’éditeur est-il un mal nécessaire ? »

Comment les soutenir ? C’est très simple :
octobre 20th, 2016

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *