Little Witch Academia (TV)

J’adore l’univers des sorcières dans l’animation japonaise (je ne parle pas ici de magical girl) comme dans Witch Hunter Robin ou, plus récemment, Flying Witch et donc un titre comme Little Witch Academia avait tout pour m’attirer 🙂

Synopsis

Dans cette série, nous suivons Atsuko « Akko » Kagari, une jeune fille qui aspire à être une grande magicienne comme son idole Shiny Chariot qui se produisait dans de très populaires spectacles de magie. En effet,  il y a 10 ans, c’est un de ces spectacles qui a profondément impressionné Akko et éveillé sa vocation. Elle intègre alors la très prestigieuse académie Luna Nova. Malgré qu’Akko n’est pas issue d’une lignée de sorcières et ne semble pas posséder de pouvoirs magiques, elle travaille dur pour réaliser son rêve : rencontrer Chariot disparue depuis longtemps. C’est en compagnie de ses amies, principalement Lotte et Sucy, ainsi que de sa professeur Ursula Callistis qu’Akko affrontera les épreuves qui jalonnent son parcours dans un monde où la puissance magique tend à s’affaiblir et à disparaître.

Je sais ce que vous vous dites : mais ça ressemble à du Harry Potter. Hé non, malgré des allusions (appuyées) à l’univers du sorcier à lunettes dans les premiers épisodes, l’histoire prend une direction complètement différente (heureusement 😉 ).

Character design

Assez rapidement le dessin et l’animation m’ont évoqués un autre anime : Kill la Kill. Et en effet, c’est le studio Trigger qui est à l’origine de ces deux animes. Probablement que ce character design  ne plaira pas à tout le monde.

Personnages

Les personnages principaux dans cet anime sont très bien traités, chacun a un épisode consacré afin de mieux le connaître.

Akko est une fille très énergique et déterminée à réaliser son rêve. Maladroite, naïve, impulsive, elle ne baisse pas les bras malgré sa faible aptitude magique.

Sucy Manbavaran est un des personnages les plus réussi. Détachée, indifférente et délicieusement sadique lorsqu’elle utilise Akko comme sujet de ses expérimentations. Son design est particulièrement réussi. Saluons ici l’interprétation de son Seiyū qui contribue à son image.

Lotte Yanson est le personnage studieux du groupe. Timide, effacée, peu sûre d’elle, elle se laisse facilement embarquer dans les problèmes de Akko mais n’hésite pas à lui venir en aide.

Diana Cavendish, aristocrate et issue d’une prestigieuse lignée de sorcières, est la star de l’académie et est très estimée par les professeurs et les élèves. Hautaine, sérieuse, laborieuse, elle réussit tout ce qu’elle entreprend. On comprend aisément qu’elle devient la rivale d’Akko.

D’autres personnages sont bien travaillé comme Ursula Callistis, Andrew Hanbridge, Croix Meridies, Miranda Holbrooke tandis que d’autres sont un peu ratés comme certains professeurs censés apporter un ressort comique.

Thématiques

Cet anime traite de différentes thématiques telles que la réalisation de ses rêves, l’appréciation des autres, la détermination, le changement et l’amitié. Il traite aussi de la nécessité de la magie dans un monde où la science prend de plus en plus de place ainsi que de l’affrontement entre modernité et tradition.

Le thème du conflit ente la science et la magie, ou plutôt la confrontation de la modernité face à la tradition, est bien intégré et nous renvoie à des  problèmes de notre temps. Il est traité à travers l’affrontement des personnalités d’Akko et de Diana. Diana, concentrée sur sa volonté de perpétuer la lignée de sa famille, refuse d’accepter ce monde en constante évolution.

On retrouve aussi cette problématique dans la relation qui se construit entre Andrew et Akko, Andrew rejetant la magie (symbolisant sa part de rêves) qui finit par soutenir Akko.

Musique

Michiru Oshima a signé la bande sonore avec de très belles mélodies. Un travail impeccable qui sert les différentes scènes avec justesse. Une OST  accrocheuse, mémorable et très bien composée, renforçant les moments les plus sincères et émotionnels de l’anime. J’aime particulièrement le premier opening plein de peps et d’énergie interprété par Yurika.

Je vous le mets ici pour que vous puissiez en profiter aussi 😉

Conclusion

C’est un coup de cœur, Little Witch Academia est une bouffée d’air frais par rapport à la plupart des animes qui sortent de nos jours. Ne vous fiez pas à ses débuts un peu poussifs et son character design original. Un scénario réussi et captivant, des personnages bien construits, une multitude de thématiques, le tout servi avec une bande son remarquable.

#Ondine

septembre 20th, 2017

Étiquettes : , , , , , ,
  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *